avis litteraires·Grand Prix des Lectrices Elle 2020·Mes petits coups de coeur

« L’avenir de la planète commence dans notre assiette », Jonathan Safran Foer. Grand prix des Lectrices Elle 2020

L’avenir de la planète commence dans notre assiette, Jonathan Safran Foer. Éditions de L’Olivier, 17 octobre 2019, 304 pages

 

Tu la veux comment, ta planète ? Saignante ? Ou plutôt bleue ?

 

Qu’on se le dise franchement : l’avenir de la planète, c’est mal barré. En même temps, c’était prévisible. L’Être Humain est un insatisfait permanent, il lui en faut toujours plus. Plus de biens, plus d’argent, plus de nourriture, plus de viande, plus de tout.

À en vouloir toujours plus, on va finir avec rien. Ou presque.

Si nous faisons l’effort – et si nos gouvernements voulaient bien mettre leurs copains lobbyistes de côté pendant un temps – de limiter notre empreinte carbone à la hauteur de ce qui a été décidé avec l’accord de Paris … bah, même ça, ça ne suffirait pas.

Avec cet ouvrage, Jonathan Safran Foer nous lance un défi pour – non pas sauver – mais limiter les dégâts causés à notre planète : Être vegan jusqu’au repas du soir.

L’industrie agroalimentaire consomme et consume nos ressources à outrance. Savez-vous combien de litres d’eau ces industries ont besoin pour « confectionner » un steak ? 1500L ! Sans compter l’emballage, le transport, le stockage … toute ces choses qui, elles aussi, coûtent cher à notre planète.

On sait tous comment ça fonctionne. Tant qu’il y aura des clients, les industries agroalimentaires se garderont bien de limiter leur production, l’utilisation de produits polluants et néfastes aussi bien pour nous que pour notre planète.

Alors, peut-être est-ce le moment de nous demander ce que nous sommes prêts à faire pour garantir un avenir pas trop mauvais aux futures générations. Et si s’abstenir de manger des produits d’origines animales jusqu’au dîner était, en partie, la solution ? Peut-être cela vaut-il le coup d’être tenté, non ?

Nous prenons pour acquis ce que la planète a de plus beau à nous offrir. Mais les ressources ne sont pas inépuisables. Et notre planète est la seule.

Alors, tu la veux comment ta planète ? Saignante ou bleue ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s