avis litteraires·Documents / Essais·Mes petits coups de coeur

« L’été où je suis devenue vieille », Isabelle de Courtivron

L’été où je suis devenue vieille, Isabelle de Courtivron. Éditions L’Iconoclaste, février 2020, 196 pages.

J’aime les vieux. J’ai toujours aimé les vieux. Enfin, on ne doit pas dire « les vieux ». On doit dire « les personnes âgées ». Ou mieux, « les séniors ».

Bref, je suis comme ça, moi. Je les aime. Je les kiffe. Les admire, les chéris, les adore, les honore, les glorifie, les affectionne. Je les estime. Plus que tout.

Je me suis souvent demandé ce que pouvaient ressentir les « personnes âgées » face à la vieillesse, face aux pertes de mémoire, face à la « grabatisation ». Face à la perte. Le début, en tous cas.

Et puis j’ai découvert Isabelle de Courtivron. Ses mots justes. Ses mots crus, acérés, incisés pour faire mouche. Pour mettre mal à l’aise.

Elle dit. Simplement. Honnêtement. Ça fait mal, parfois. Ça fait mal parce que c’est vrai. Parce que la vieillesse, finalement, c’est comme une longue période de deuil qui commence. Mais comment accepter ?

Elle dit. Avec humour. Parfois même de façon risible.

L’auteure mêle habilement ses souvenirs d’un temps que l’on peut penser révolu, avec le monde d’aujourd’hui. Si différent… et pourtant si identique. Ne sommes-nous pas, finalement, à la recherche des mêmes valeurs ? N’avons-nous pas, encore aujourd’hui, les mêmes revendications qu’hier ?

Isabelle de Courtivron soulève de nombreuses interrogations et répond à certaines de mes questions avec une plume que l’on sent honnête. Il n’y a pas de fard, elle ne cherche pas à nous brosser un tableau lumineux et poli de la vieillesse. Et ça, c’est précieux !

 

Et surtout, entre les lignes noircies, entre les mots qui frappent et l’humour noir, on sent tout l’amour qu’Isabelle de Courtivron porte à la vie et au monde.

Un témoignage dont vous auriez tort de vous priver !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s