avis litteraires·Mes petits coups de coeur

« Cosmétique du chaos », Espedite

Cosmétique du chaos, Espedite. Éditions Actes Sud, février 2020, 112 pages. L’écriture est sublime, saisissante et poétique. C’est brut et dérangeant. L’histoire est à la fois cruelle et pathétique. C’est l’histoire d’une dystopie, qui ne semble pourtant pas si éloignée de notre monde actuel. Un monde où notre image compte plus que tout. Une société… Lire la suite « Cosmétique du chaos », Espedite

avis litteraires·Lumière Sur...·Mes petits coups de coeur·Prix Meilleur Roman Points 2020·Rentrée Littéraire 2019

« Manuel de survie à l’usage des jeunes filles », Mick Kitson. Prix meilleur roman Points 2020.

Manuel de survie à l’usage des jeunes filles, Mick Kitson. Éditions Métailié, août 2019, 256 pages.   J’ai acheté ce roman en septembre, à Besançon, lors du salon du livre. J’y pensais, régulièrement, sans l’ouvrir pour autant. Alors, quand il s’est trouvé qu’il faisait partie de la sélection pour le prix du meilleur roman Points… Lire la suite « Manuel de survie à l’usage des jeunes filles », Mick Kitson. Prix meilleur roman Points 2020.

avis litteraires·Documents / Essais·Mes petits coups de coeur

« Crazy Brave », Joy Harjo

Crazy Brave, Joy Harjo. Éditions Globe, février 2020, 176 pages.   « Nos battements de cœur sont comptés. Un certain nombre nous est attribué. Quand nous les avons utilisés, nous mourons. De combien de battements de cœur disposait mon père ? Et moi, de combien ? »    Elle se prénomme Joy. Joie. Et pourtant... la vie… Lire la suite « Crazy Brave », Joy Harjo

avis litteraires·Documents / Essais·Mes petits coups de coeur

« L’été où je suis devenue vieille », Isabelle de Courtivron

L’été où je suis devenue vieille, Isabelle de Courtivron. Éditions L’Iconoclaste, février 2020, 196 pages. J’aime les vieux. J’ai toujours aimé les vieux. Enfin, on ne doit pas dire « les vieux ». On doit dire « les personnes âgées ». Ou mieux, « les séniors ». Bref, je suis comme ça, moi. Je les… Lire la suite « L’été où je suis devenue vieille », Isabelle de Courtivron

avis litteraires·Mes petits coups de coeur

« Juste une balle perdue », Joseph D’Anvers

Juste une balle perdue, Joseph D’Anvers. Éditions Rivages, janvier 2020, 349 pages.   C’est une histoire d’adolescents. D’adolescents qui se sont accrochés un temps. Pour ne pas sombrer, pour garder la face. Et puis, qui ont fini par être rattrapé par la réalité de la vie. Des adolescents à la dérive, qui se raccrochent au… Lire la suite « Juste une balle perdue », Joseph D’Anvers

avis litteraires·Documents / Essais·Grand Prix des Lectrices Elle 2020·Mes petits coups de coeur

« Honoré et moi », Titiou Lecoq. Grand Prix des Lectrices Elle 2020

Honoré et moi, Titiou Lecoq. Éditions L’Iconoclaste, octobre 2019, 304 pages.   Lire Honoré et moi, c’est un peu comme lire un essai sur le concept d’artiste maudit. Parce que s’il y a bien une chose que l’on peut dire d’Honoré de Balzac, c’est qu’il n’a pas eu de chance. On pourrait pousser le vice… Lire la suite « Honoré et moi », Titiou Lecoq. Grand Prix des Lectrices Elle 2020

avis litteraires·Grand Prix des Lectrices Elle 2020·Mes petits coups de coeur

« Et toujours les forêts », Sandrine Collette. Grand Prix des Lectrices Elle 2020

Et toujours les forêts, Sandrine Collette. Éditions JC-Lattès, janvier 2020, 334 pages   Quel roman ! Mais quel roman ! Lire Et toujours les forêts, c’est se prendre un uppercut en pleine figure. C’est une bombe à fragmentation, une déflagration, une détonation. Corentin, par un coup du destin, survit à la fin du monde. Il n’y a… Lire la suite « Et toujours les forêts », Sandrine Collette. Grand Prix des Lectrices Elle 2020

avis litteraires·Mes petits coups de coeur

« Je ne répondrai plus jamais de rien », Linda Lê

Je ne répondrai plus jamais de rien, Linda Lê. Éditions Stock, janvier 2020, 144 pages.C’est un long et lancinant soliloque, auquel se livre le personnage de ce récit. Un splendide soliloque. C’est comme un cri du cœur, comme le hurlement qui survient après la mort d’un être cher. Un hurlement dans lequel se cache tout… Lire la suite « Je ne répondrai plus jamais de rien », Linda Lê

avis litteraires·Mes petits coups de coeur·Témoignages

« La mère morte », Blandine de Caunes

La mère morte, Blandine de Caunes. Éditions Stock, janvier 2020, 220 pages.   Dans ce récit incroyablement humain, Blandine de Caunes lève le voile sur l’intimité d’une famille face à la maladie d’Alzheimer. Face à l’accompagnement des personnes en fin de vie. Face à la surcharge physique et psychologique des aidants. Avec une prose tantôt… Lire la suite « La mère morte », Blandine de Caunes

avis litteraires·Mes petits coups de coeur

« Les ballerines vertes », Solveig Vialle

Les ballerines vertes, Solveig Vialle. Éditions Léo Scheer, janvier 2020, 228 pages   Elle était jeune, Rose, lorsqu’elle et Pierre se sont dit oui. Trop jeune, peut-être. Désormais, son quotidien l’ennuie. Celui-là même qui lui faisait les yeux doux quelques années auparavant. Tout ce faste, toutes ces paillettes... finalement, Rose n’a-t-elle pas commencer à se… Lire la suite « Les ballerines vertes », Solveig Vialle